# PRESS TV/ ZOOM AFRIQUE, 02 12 2020/ RCA: L’OCCIDENT CONTINUE SA CAMPAGNE CONTRE TOUADERA !

0
22

// https://vimeo.com/486962742

*Que dit PRESS TV ?

L’OCCIDENT CONTINUE SA CAMPAGNE CONTRE TOUADERA ET EXPLOITE DE SOI-DISANT TENSIONS INTERCONFESSIONNELLES

Centrafrique : l’Occident continue sa campagne contre Touadera !

Comme prévu, l’Occident veut absolument des violences et des déstabilisations au sein de la Centrafrique. Le média mainstream Jeune Afrique, tout comme les autres médias mainstream, continuent tous leur campagne dénigrante à l’encontre de la Centrafrique. Le but étant de montrer une image encore tendue et le but de cet article pourrait aussi être une sorte de menace. L’article parle du quartier musulman du PK5, qui selon les médias mainstream serait encore insécurisé et dont les risques de violence seraient encore palpables.Cet article apparaît sur la toile après la mort de l’imam Oumar Kobine Layama. L’homme était une figure reconnue pour ses efforts de médiation entre les communautés au plus fort de la crise qui déchirait la Centrafrique en 2013. Comme Zoom Afrique en avait parlé dans un précédent article, la mort de cet imam pourrait servir de moyen aux Occidentaux comme l’ONU et la France pour raviver des tensions à l’approche des élections pour non seulement déstabiliser le gouvernement de Touadera, mais aussi pour pouvoir trouver le moyen de se redéployer dans le pays. Il est important de rappeler que les tensions interethniques ou interconfessionnelles au sein des pays d’Afrique, et en l’occurrence en Centrafrique, n’existent pas. Ce sont des conflits provoqués par des entités extérieures afin de mettre en place des leviers de pression sur les gouvernements en place. Depuis l’investiture du président centrafricain Faustin Archange Touadera, le pays a retrouvé la paix, car le gouvernement s’est détaché de l’Occident pour favoriser les partenariats gagnant-gagnant dans le but de développer le pays.

Ce détachement de la Centrafrique, de la France et de l’ONU, et aussi le rapprochement avec la Russie reste une pilule difficile à avaler pour ces Occidentaux qui veulent seulement garder le pays dans un chaos pour pouvoir en piller les ressources naturelles. La population centrafricaine n’est absolument pas prête à revoir débarquer de nombreux contingents qui prétendent vouloir assurer la sécurité du pays. Or, c’est le rôle des Forces armées centrafricaines d’assurer la sécurité et non aux militaires occidentaux, avec qui la population a eu de nombreux problèmes de violence, de viol sur mineur et d’acte de racisme. De nombreuses plaintes ont été enregistrées par beaucoup de Centrafricains, mais elles ont toutes été classées sans suite. Ce qui a fait perdre la crédibilité de l’ONU qui prétend constamment vouloir défendre les droits de l’homme, et aussi celle des militaires français. La population et le gouvernement centrafricain se sont unis pour remettre le pays en état en faisant renaître les FACA et en privilégiant les partenariats gagnant-gagnant, ce n’est certainement pas pour faire un retour en arrière, et ce, pour servir des intérêts avides néocoloniaux !

PAS DE COMENTAIRES