Vers 20h (Douala-Ndjaména-Malabo)
et 21h (Bruxelles-Paris-Berlin)
Avec les panelistes invités ce soir
Luc MICHEL en Duplex EODE-TV depuis Bruxelles

#AFRIQUEMEDIA #LUCMICHELPCN
#SUISSE #CAMEROUN #AMBAZONIE #BIYA #BMA

* Thème de l’émission :
QUEL ROLE JOUE LA SUISSE DANS LA CRISE CAMEROUNAISE ?
Une médiation suisse ?

* Le géopoliticien Luc MICHEL :
COMMENT LA SUISSE PIÈGE LE CAMEROUN POUR LE COMPTE DES AMÉRICAINS !?
Comment le mythe de la neutralité suisse s’est effondré ?
Comment la Suisse est au service de l’impérialisme occidental, en particulier de Washington et Paris ?
En quoi les négociations ouvertes en Suisse sont un piège américain qui se referme sur le Cameroun ?

Voir aussi sur la soi-disant « neutralité » suisse :
PANAFRICOM/ ENQUETES SUR LA DESTABILISATION DE L’AFRIQUE (V) :
LE VOLET SUISSE DE L’AFFAIRE DITE ‘DES BIENS MAL ACQUIS’, LA PROCHAINE DESTABILISATION EN AFRIQUE
sur http://www.lucmichel.net/2017/09/07/panafricom-enquetes-sur-la-destabilisation-de-lafrique-v-le-volet-suisse-de-laffaire-dite-des-biens-mal-acquis-la-prochaine-destabilisation-en-afrique/

* L’actu :
CRISE AU CAMEROUN ANGLOPHONE: LA SUISSE DANS LE RÔLE DE FACILITATEUR
Dans un communiqué, le gouvernement fédéral suisse précise qu’une réunion préparatoire avec des opposants camerounais, la deuxième du genre, a eu lieu cette semaine dans les Alpes valaisannes.La Suisse annonce qu’elle est en train de jouer le rôle de facilitateur dans la crise les régions du nord-ouest et le sud-ouest du Cameroun. Dans un communiqué, le gouvernement fédéral précise qu’une réunion préparatoire avec des opposants, la deuxième du genre, a eu lieu cette semaine dans les Alpes valaisannes. La Suisse dit être à la recherche d’une « solution pacifique et durable à la crise » au Cameroun. Elle assure cette facilitation en collaboration avec le Centre pour le dialogue humanitaire, une organisation discrète basée à Genève qui communique rarement sur ses initiatives pour ne pas les compromettre. Dans un communiqué laconique, ce centre se borne à dire que l’objectif est d’arriver à une « résolution négociée, juste et durable du conflit ». Le gouvernement de Berne a fait savoir qu’il avait été mandaté par « une majorité des parties », y compris le gouvernement camerounais, pour faciliter un processus de négociation inclusif. Il s’agira, dans le meilleur des cas, d’un processus de longue haleine.
Une première rencontre a eu lieu, le mois dernier, à Genève, et une deuxième, cette semaine, dans le canton du Valais, entre les facilitateurs et divers groupes d’opposants. Leur objectif est de préparer de futures négociations entre l’opposition et le gouvernement. Une douzaine de représentants du SCLC (Conseil de libération des Cameroun du Sud), d’une faction du « Gouvernement par intérim », de l’AIPC (Ambazonian International Policy Commission), RoAN (Republic of Ambazonia Nationals), entre autres, ont participé à la réunion de cette semaine. (RFI)
_____________________________
AFRIQUE MEDIA
* WebTV sur http://www.afriquemedia-webtv.org/
* AFRIQUEMEDIA.pageofficielle
sur https://www.facebook.com/AFRIQUE.MEDIA.TV
* GROUPE OFFICIEL AFRIQUE MEDIA TV
(Plus de 110.000 membres ! Administré par
les COMITES AFRIQUE MEDIA et Luc Michel)
sur https://www.facebook.com/groups/afrique.media.groupe.officiel/

PAS DE COMENTAIRES