# PANAFRICOM-TV/ BARKHANE FAIT SA PROPAGANDE: DÉCODAGE DE LA MORT DU CHEF D’AQMI (‘ZOOM AFRIQUE’ DE PRESS TV, 6 JUIN 2020)

0
101

* La Video sur : https://vimeo.com/426604572 
(Séquence Barkhane/AQMI du Magazine du début à 5’35)

PANAFRICOM-TV/
BARKHANE FAIT SA PROPAGANDE:
DÉCODAGE DE LA MORT SUPPOSÉE DU CHEF D’AQMI
(‘ZOOM AFRIQUE’ DE PRESS TV, 6 JUIN 2020)

* L’analyse-express du géopoliticien Luc MICHEL :
Le storytelling abracabrantesque des propagandistes de Barkhane répond à 3 éléments.
1- Tenter de faire face à la guerre perdue de la France au Sahel (voir le livre de Marc-Antoine Pérouse de Montclos) et répondre au débat public ouvert en France (voir Marianne) sur le départ de la France de la région.
2- Faire oublier les opérations militaires victorieuses des armées tchadienne (sur le Lac Tchad) et burkinabe et répondre aux projets d’africanisation de la Guerre du Sahel contre les djihadistes (projets du Président Déby et de l’UA).
3- Tenter de mobiliser les soutiens européens, notamment allemand, pour appuyer Barkhane (Takuba).
Tout cela sent la mauvaise propagande françafricaine …

* L’introduction de PRESS TV (Iran) :
Mali. Aqmi, décapité?!… le décodage du Zoom Afrique

A quoi rime l’annonce ultra médiatisée de la supposée mort du chef de l’Aqmi qui ressemble fort à l’annonce par les Américains de la mort de Ben Laden, chef d’al Qaida ou d’Abou Bakr Baghdadi, chef de Daech ?

RFI dit : « La ministre française des Armées Florence Parly a annoncé ce vendredi 5 juin la mort du chef d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) Abdelmalek Droukdel et de « plusieurs de ses proches collaborateurs », lors d’une opération militaire le 3 juin au Mali ». Une opération menée le 3 juin dans le nord du Mali par les forces françaises avec le soutien de « leurs partenaires » qui aurait conduit à la mort de l’émir d’Aqmi Abdelmalek Droukdel, a annoncé ce vendredi 5 juin sur Twitter la ministre française des Armées Florence Parly.
Pour un acquis aussi spectaculaire, madame la ministre est bien peu prolifique : elle ne souffle mot ni sur le comment de cette méga chasse ni sur l’identité de ses fameux partenaires. Après tout, cela fait bien longtemps que cet Addelmalek Droukdel, algérien d’origine sème la terreur au Sahel et justifie la présence et surtout l’extension des opérations militaires des forces d’occupation dans cette région. Mais dans tout ce récit, il y a des éléments que RFI relève avec inssistance : le chef terroriste a été « neutralisé » à 80 km à l’est de Tessalit, près de la frontière avec l’Algérie. d’autres éléments : « Si dans l’immédiat l’information n’est pas encore confirmée, la frappe aurait été délivrée par un drone de l’armée de l’air, suivie d’une opération héliportée. Bilan : 5 morts, Abdelmalek Droukdel et plusieurs de ses proches collaborateurs, dont un haut cadre chargé notamment de la propagande au sein d’Aqmi ». on est en plein dans l’opération à l’hollywoodienne d’Abottabad ( mort de Ben Laden) ou d’Idlib (mort d’Abou Bakr al Baghdadi) … ET puis pour couper court à toute possible rebondissement ou retour de manivelle : « De bonne source, un test ADN a été mené. Il confirme l’identité Abdelmalek Droukdel. Fin 2018, l’armée française avait annoncé la mort probable d’Amadou Koufa chef de la katiba Macina, avant que ce dernier ne réapparaisse dans une vidéo quelques mois plus tard. Cette fois, Paris se montre certain. Les experts restent néanmoins prudents pour le moment, tant que cette mort n’a pas été confirmée par le groupe terroriste. »

Rappelons que cette information vient d’apparaître alors même que ce samedi le grand Mali attend la reprise des manif anti-occupation après un appel à la mobilisation lancé par l’anti occupation Imam Dicko. Meme la Covid-19 que la France et ses alliés ont tenté d’inoculer au Sahel n’a pas fait disparaître cette haine anti-occupation qui secoue le Mali mais aussi le Niger le Burkina Faso, le Tchad et tout le Sahel. Que comprendre de cet abracadabrant récit ?
Lisons encore entre les lignes :  » Cette opération, tout près des frontières algériennes, a été réalisée par un module d’intervention composée d’hélicoptères et de troupes au sol, le tout étant appuyé par de l’aviation », dit l’état-major comme pour rappelé que même après la mort du chef terroriste, la présence militaire française et alliée va se poursuivre. On rappelle aussi à Alger qu’il est désormais bien encerclé entre les bases de l’OTAN au Sahel et celles fraîchement acquises par Turquie interposée en Libye.

Tout ceci pour dire que dans la logique de guerre US/OTAN, l’annonce de la mort d’un pion revient à reconnaître la fin d’une étape et le passage à l’étape supérieure. D’ailleurs cette étape supérieure est aujourd’hui même annoncée par RFI : « La ministre française des Armées, Florence Parly, affirme que le déploiement des forces spéciales européennes, chargées d’épauler les forces maliennes dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, sera opérationnelle « dans les prochaines semaines ».

_______________

# PANAFRICOM/
PANAFRIcan action and support COMmittees :
Le Parti d’action du Néopanafricanisme !

* Suivre Panafricom-Tv/

* Découvrir notre WebTv/
http://www.panafricom-tv.com/
* Voir notre Page Officielle Panafricom/
https://www.facebook.com/panafricom/
* Aborder notre Idéologie panafricaniste/
Panafricom II – Néopanafricanisme
https://www.facebook.com/Panafricom2/
* Panafricom sur Twitter/
@Panafricom
https://twitter.com/Panafricom
* Blog PANAFRICOM-NEWS/
https://www.scoop.it/topic/panafricom

PANAFTV - Zoom barkhane aqmi (2020 06 06)

PAS DE COMENTAIRES