# PANAFRICOM-TV/ GEOPOLITIQUE AFRICAINE : LES PAYS DU GOLFE DE GUINÉE DANS LE COLLIMATEUR DU BLOC AMERICANO-OCCIDENTAL (ZOOM AFRIQUE)

0
255

* La vidéo sur : https://vimeo.com/508734088
(séquence GOLFE du magazine de 7’59 à 14’42)

Le ZOOM AFRIQUE de PRESS TV, la Télévision d’Etat iranienne francophone, publie ce 3 février 2021 une longue analyse globale sur la déstabilisation du Golfe de Guinée, directement inspirée des analyses du Géopoliticien Luc MICHEL :

« LES PAYS LE LONG DU GOLFE DE GUINÉE DANS LE COLLIMATEUR DU BLOC US-UE ! »

« Depuis l’investiture de la nouvelle administration américaine, la situation en Afrique prend un nouveau tournant. Toute l’étendue du golfe de Guinée à l’air d’être la nouvelle cible occidentale, mais surtout les pays qui longent le golfe de Guinée.

* La Piraterie :
Tout d’abord, la piraterie et les articles concernant une situation « chaotique » causée par la piraterie dans le golfe de Guinée apparaissent de plus en plus, surtout depuis l’investiture du président Biden le 20 janvier dernier. Ce qui montre déjà une volonté de redéployer une nouvelle force navale plus importante qu’auparavant, pour pouvoir bloquer des routes ressemblant au corridor anti-sanction américain mis en place pour contourner l’unilatéralisme américain.

Mais les pays de la région sont également dans le collimateur, et les chefs d’État de ces pays africains se préparent également à y faire face !

* Sénégal :
Une information est apparue concernant le Sénégal et les intentions du président Macky Sall d’éradiquer une bonne fois pour toutes les bases terroristes, à la solde occidentale, se trouvant en Casamance. Les manœuvres militaires lancées le 26 janvier se poursuivent en Casamance, dans le sud du Sénégal. Tirs à l’arme lourde, ratissage… Il s’agit selon l’état-major de « neutraliser les éléments armés qui ont trouvé refuge dans cette zone ».

* Passons maintenant à la Guinée Conakry :
où la détention des opposants, qui pour rappel, étaient à la solde du pantin de Paris, Cellou Dalein Diallo, et qui tentaient de déstabiliser le pays et renverser le président Alpha Condé, a fait l’objet de menace direct du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Il a appelé mercredi le président guinéen Alpha Condé à « faire toute la lumière » sur les opposants en prison, agitant la menace de « mesures » à l’encontre de Conakry. « Avec l’Union européenne, nous avons demandé aux autorités de Guinée de faire toute la lumière sur les événements qui se déroulent en ce moment, avec éventuellement des mesures à prendre si cette lumière n’est pas faite », a-t-il déclaré au Sénat.

* Terrorisme :
Vient ensuite l’information mettant en avant la DGSE, qui affirme qu’Al-Qaïda va se redéployer en Côte d’Ivoire et au Bénin. Le Sahel, qui resterait la base arrière des terroristes, surtout la zone dite « des trois frontières », et donc une attaque pourrait donc se coordonner dans ces deux pays.

* Guinée équatoriale :
Autre fait surprenant, l’une des cibles de longue date de l’Occident, c’est la Guinée équatoriale. Une information est parue, émanant du géopoliticien Luc Michel ce 2 février, qui affirme que « les groupes armés alliés de l’ex-président centrafricain François Bozizé, qui ont été voués à l’échec de la déstabilisation de la Centrafrique, se réorganiseraient maintenant afin de renverser le pouvoir en Guinée équatoriale ».

* Centrafrique :
Depuis le rejet de la candidature à la présidentielle en Centrafrique de François Bozizé, il a déclaré vouloir se rallier avec les groupes armés présents dans le pays, afin de renverser le pouvoir en place. Ce qui fut un échec total. Maintenant, ce groupe qui s’est agrandi suite à cette alliance, s’est donc mercenarisé au même titre que les groupes terroristes comme Daech pour servir les intérêts de l’Occident. Après l’échec en Centrafrique, ils planifieraient maintenant un coup d’État en Guinée équatoriale.

* Guinée équatoriale (2) :
Ce pays, précisément, et comme beaucoup d’autres pays africains d’ailleurs, se trouve être un rempart à la monopolisation du golfe de Guinée par le bloc occidental. Avec l’arrivée massive des forces navales de la clique occidentale, Malabo a signé, en 2015, un accord ouvrant les ports de Guinée équatoriale aux navires russes. Fin 2017, Malabo a déjoué une tentative de coup d’État. Le message était déjà passé à ce moment-là, le président Obiang est toutefois resté dans le collimateur des Occidentaux.

* Contrôle des Routes maritimes :
Les États-Unis et ses alliés occidentaux ambitionnent de prendre le monopole dans les eaux autour de l’Afrique et à la porte du Moyen-Orient. Car outre le golfe de Guinée, la mer Rouge reste également inscrite dans la liste de l’Occident. Pour rappel, le retrait des militaires US de la Somalie avait permis de ramener une importante force navale au large de la Somalie. Une force expéditionnaire de 5.000 hommes doit protéger le retrait des quelque 700 soldats américains basés en Somalie. La montée en puissance de la flotte iranienne et russe dans la région augmente la méfiance de Washington envers la région.

* Vers la Mer rouge :
En remontant un peu, vers la mer Rouge, on constate également qu’il y a une semaine, les États-Unis envisagent d’utiliser le port saoudien de Yanbu et deux autres aérodromes situés le long de la mer Rouge en face du Soudan. Ce qui pourrait éventuellement contrer la Russie qui est présente dans les ports de l’Érythrée.

* Mozambique :
Pour que la boucle soit bouclée, l’Occident planifierait également un déploiement naval à hauteur du Mozambique, dans l’océan Indien.

* Les chefs d’État des pays africains le long du golfe de Guinée, sentent que la situation est en train de prendre un nouveau tournant et que leur pays est directement visé :
Le Sénégal qui prend les devants en éradiquant les bases terroristes se trouvant en Casamance, pour ne pas permettre à ces groupes de planifier un coup contre le pays. Le président guinéen, Alpha Condé, a plaidé vendredi pour la création d’une armée africaine afin de faire face aux menaces qui pèsent sur le continent africain. « Il faut que les Africains prennent leurs responsabilités », a déclaré Alpha Condé, avant d’ajouter qu’il était important de créer de véritables armées africaines capables de faire face à toutes les menaces sécuritaires ou de déstabilisation des États africains. Il estime que « seuls les Africains peuvent mourir pour l’Afrique ». Pour cela, dit-il, « il faut une armée africaine disponible pour soutenir les pays où il y a des terroristes ».

* Retour au Libéria :
Au Libéria, un nouveau pacte de sécurité a été signé avec la France. Sur le plan de la sécurité, le ministre des Affaires étrangères, Le Drian et le président libérien ont évoqué l’insurrection dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest, la sécurité maritime à la suite de l’augmentation de la piraterie dans le golfe de Guinée et le rôle du Liberia au Mali. Ils ont également examiné la possibilité de renforcer la coopération en matière de sécurité grâce à un pacte militaire similaire que les Français ont conclu avec la Côte d’Ivoire. Ils ont convenu qu’un engagement ferme sera pris à ce sujet lors de la visite du ministre au Liberia en avril.

* En bref, la cible reste le golfe de Guinée :
et les pays qui longent le golfe sont tous dans le collimateur. Soit ils se plient, soit il y a l’épée de Damoclès qui est le terrorisme qui leur tombe dessus. Ce genre d’offensive de la part de l’Occident n’a plus l’effet escompté comme auparavant. Les pays d’Afrique sont beaucoup plus unis, car beaucoup d’entre eux se sont détachés de l’Occident. Ce qui fait que ces offensives à l’occidentale poussent les pays africains à s’unir et à former un bloc contre l’Occident. »

_______________

# PANAFRICOM/
PANAFRIcan action and support COMmittees :
Le Parti d’action du Néopanafricanisme !

* Suivre Panafricom-Tv/
https://vimeo.com/panafricomtv
* Découvrir notre WebTv/
http://www.panafricom-tv.com/
* Voir notre Page Officielle Panafricom/
https://www.facebook.com/panafricom/
* Aborder notre Idéologie panafricaniste/
Panafricom II – Néopanafricanisme
https://www.facebook.com/Panafricom2/
* Panafricom sur Twitter/
@Panafricom
https://twitter.com/Panafricom
* Blog PANAFRICOM-NEWS/
https://www.scoop.it/topic/panafricom

PAS DE COMENTAIRES