# PRESS TV/ LUC MICHEL DANS DEBAT DU 2021 05 28/ PALESTINE VS ISRAEL (II): LES GOUVERNEMENTS DITS ‘EUROPEENS’ COMPLICES DE TEL-AVIV

0
59

* Press TV :
Israël-Macronie: guerre de chapelle? (Débat)
L’ambassadeur de France en Israël a été convoqué au ministère israélien des Affaires étrangères à la suite de remarques jugées «choquantes» du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian sur un «risque d’apartheid» dans la région.
Durant cet entretien à Qods, qui a été confirmé à l’AFP par une source diplomatique française, le ministre des Affaires étrangères Gaby Ashkenazy a indiqué à l’ambassadeur Eric Danon que les propos du ministre français étaient «inacceptables, sans fondement et déconnectés de la réalité».
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou avait fustigé ces propos le 26 mai lors de la cérémonie de commémoration, exprimant «sa vive protestation» auprès du gouvernement français. «Le ministre [français] a déclaré qu’Israël pourrait devenir un État d’apartheid […] une affirmation éhontée, fausse et sans fondement», avait déclaré en hébreu le chef de l’exécutif. «Nous n’accepterons aucune leçon de morale hypocrite et mensongère sur cette question», avait-il prévenu.
Mais faut-il croire à cette querelle France/Israël, et ce alors qu’il y a peu, le président français a annoncé son intention de changer la loi en faveur d’Israël : saisie d’un recours, la Cour de cassation a confirmé le 14 avril l’irresponsabilité pénale de Kobili Traoré, meurtrier de Sarah Halimi, estimant que la loi « ne distingue pas selon l’origine du trouble mental qui a fait perdre à l’auteur la conscience de ses actes ».
Il ne faut également pas oublier les manifestations grandioses des Français en soutien au peuple palestiniens durant ces derniers jours, où les manifestants scandaient des slogans tels que « La Palestine survivra », « La Palestine gagnera », « Israël assassin, Macron complice » et « Nous sommes tous des Palestiniens ».
La France, ami proche d’Israël, est-elle prête à tourner le dos au régime sioniste ?
Luc Michel, géopoliticien et Philippe Hugon, reporter de guerre s’exprime sur le sujet.

PAS DE COMENTAIRES