# PRESS TV/ LE ZOOM AFRIQUE DU 1er JUIN 2021/ ETHIOPIE & ERYTHRÉE VS TIGRÉ (I): SECESSION DU TIGRE, UN PLAN AMERICANO-ISRAELIEN

0
21

. https://vimeo.com/570233979
(Séquence ETHIOPIE du magazine du début à 4’18)

Tigré: le jeu n’est pas terminé !

Après que le gouvernement éthiopien accepte le cessez-le-feu, RFI se lance dans une analyse sur ce sujet : « L’ancien pouvoir du TPLF, le Front de libération du peuple du Tigré, transformé en groupe rebelle, a lancé une large offensive depuis une semaine au Tigré, cette province du nord de l’Éthiopie. En quelques jours, il a repris une large partie du territoire perdu ainsi que plusieurs villes-clés dont la capitale régionale Mekele. Depuis novembre, une guerre sanglante oppose le TPLF au pouvoir fédéral d’Addis-Abeba, aidé par l’armée érythréenne et des milices d’ethnie Amhara. Mais après les défaites du début, le TPLF a lancé la reconquête. »
Mais l’évolution des choses pourrait ne pas être finalement ce scénario sur quoi semble travailler depuis des mois l’axe US-OTAN-Israël pour provoquer une très grande guerre en Afrique de l’Est avec des acteurs comme l’Éthiopie, l’Érythrée ou encore l’Égypte et le Soudan.

Après l’enlisement totale au Yémen, et alors que la grande Éthiopie continue à avoir les yeux rivés vers la Chine et la Russie, cette grande guerre, l’Amérique en a besoin. Or le scénario du Tigré pourrait se retourner contre ses scénaristes.

L’entrée des rebelles à Mekele, le retrait de l’armée éthiopienne comme le dit l’expert atlantiste, Roland Marchal, chercheur au CNRS et spécialiste de la Corne de l’Afrique, risque de ne pas être qu’un piège. « La capitale régionale, les forces loyales aux anciennes autorités du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) ont repris possession de la ville le 28 juin. La majeure partie des troupes et de l’administration gouvernementale avaient évacué les lieux plus tôt dans la journée. La saison des pluies une fois arrivé l’armée éthiopienne pourrait rependre du poil de la bête et passer à l’offensive en reprenant Mekele et en neutralisant les rebelles.

Mais ce qui frappe dans l’analyse de Roland Marchal, c’est surtout l’accent mis sur « l’incapacité de l’Etat à contrôler la situation ou ce qui revient au même, l’échec d’Abiy Ahmed à imposer l’autorité étatique et celle de l’armée sur Tigré ». Au fait, il semblerait, le camp US-OTAN a trop compté sur l’Érythrée. La situation de Mekele provoque l’armée érythréenne et la pousse enfin à intervenir. Ce qui dans l’esprit des scénaristes devrait revenir à impliquer l’armée érythréenne et finalement à provoquer la grande guerre. Pourtant RFI n’a pas l’air convaincu, elle se moque presque « d’une armée éthiopienne qui, retranchée sur les frontières, suit la situation de près sans réagir ». Et s’il s’agissait d’un piège concocté de synergie et de concert entre l’Éthiopie et l’Érythrée ? Après tout, depuis un an, tous les efforts visant à faire éclater la guerre par Tigré interposé entre l’Éthiopie et l’Érythrée ont échoué et à plus d’une reprise : l’axe US-OTAN s’est vu dans l’obligation de frapper à la porte du Soudan et de l’Égypte pour les provoquer et les jeter à l’assaut de l’Éthiopie sous prétexte du barrage de la Renaissance. On aimerait bien croire que le gouvernement du général Abiy Ahmed maîtrise et contrôle parfaitement la situation et qu’il attend son heure avant de prendre royalement au dépourvu les stratèges US-OTAN qui croit tout comprendre à l’Afrique.

_____________________________

# CHAQUE JOUR SUIVEZ ‘LUC-MICHEL-TV’ !
LA CHAÎNE DU GÉOPOLITICIEN LUC MICHEL :
Sur https://vimeo.com/lucmicheltv

Plus de 6.000 Vidéos !
* SUR PRESS TV, LA TÉLÉVISION D’ETAT IRANIENNE FRANCOPHONE,
suivez les analyses de Luc MICHEL, le géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique dans :
le ZOOM AFRIQUE (le quodidien Afrique), REPORTAGE (l’émission d’analyses), le DEBAT (l’émission de débats), le JOURNAL (le quotidien international), LE MONDE EUROPE (l’hebdo Europe) et IRAN-INFO (le journal national) …

LM-PTV-2021 - 032 ZOOM ETHIOPIE I ptv(2021 06 30)

PAS DE COMENTAIRES