# CENTRAFRICA-NEWS. TV/ LUC MICHEL: COMMENT LES EMBARGOS DE L’ONU SUR LES ARMES ET LES DIAMANTS PARALYSENT LA RCA ? (SUR AFRIQUE MEDIA)

0
33

https://vimeo.com/582896186

* LUC MICHEL
dans APPELS SUR LE CONTINENT
Sur AFRIQUE MEDIA
Du 3 août 2021

* Luc MICHEL parle sur Afrique Media du renouvellement de l’embargo sur les
armes en Centrafrique :
Analyses sur l’embargo.- Interview du Président Touadera – Témoignages depuis Bangui sur l’amitié RCA-Russie.

EN CENTRAFRIQUE, L’ONU RENOUVELLE L’EMBARGO SUR LES ARMES

Les 3R, majoritairement composés de Peuls, sont l’un des plus puissants groupes armés de Centrafrique. Fin décembre, ils ont participé à la coalition rebelle qui a cherché à renverser le président Touadéra et faire échec à sa réélection. Au début de la semaine, une attaque lancée par des rebelles avait blessé un Casque bleu et tué un soldat centrafricain Obo, à 900 km à l’est de Bangui.

EMBARGO SUR LES ARMES DEPUIS 2013

C’est dans ce contexte – qui est un prétexte – que le conseil de sécurité des Nations unies a voté par 14 voix et une abstention (celle de la Chine) du prolongement de 12 mois de l’embargo sur les armes en Centrafrique (RCA),jeudi 29 juillet. « En adoptant ce texte, le Conseil de sécurité décide que, jusqu’au 31 juillet 2022, tous les États Membres devront continuer de prendre les mesures nécessaires pour empêcher la fourniture, la vente ou le transfert directs ou indirects d’armements à la République centrafricaine, à partir de leur territoire ou à travers leur territoire ou par leurs ressortissants, ou au moyen de navires battant leur pavillon ou d’aéronefs immatriculés chez eux », précise le texte adopté par le conseil de sécurité de l’ONU.

L’embargo sur les armes a été imposé en 2013, après qu’une coalition de groupes armés – la Seleka, qui veut dire « la Base » en songo, « al Qeida en arabe – a renversé le régime du président François Bozizé et plongé le pays dans la guerre civile.

IL S’AGISSAIT D’UN SCENARIO « A LA LIBYENNE » IMPOSE PAR PARIS ET WASHINGTON.

L’embargo a été prolongé à de nombreuses reprises malgré les demandes incessantes de sa levée par le gouvernement centrafricain. Mais la RCA estime que cette mesure la pénalise contre les groupes rebelles qui menacent le pays. Un point de vue également partagé par la Chine qui a estimé, le 29 juillet, que le maintien de l’embargo était « un obstacle aux efforts du gouvernement visant à promouvoir la paix et la réconciliation ».

La Russie, qui mène depuis 2018 une offensive diplomatique dans cette ancienne colonie française, avait obtenu du Conseil de sécurité un assouplissement de l’embargo en octobre, après un premier allègement en 2019, qui permettait la fourniture d’armes de calibres inférieurs à 14,5 mm. De nouvelles mesures d’allègement de l’embargo ont été adoptées par l’ONU, le 29 juillet, dont la livraison de mortiers de 60 mm et des munitions spécialement conçues pour ces armes.

____________________

# CENTRAFICA-NEWS-TV
Webtv http://centrafrica-news.tv/
Vimeo https://vimeo.com/centrafricanewstv
Chaîne YouTube https://www.youtube.com/c/centrafricanewstv/
Page officielle https://www.facebook.com/CentrafricaNewstv
Groupe officiel
https://www.facebook.com/president.touadera.fanclub/
WhatsApp groupe Centrefrica-News-TV
https://chat.whatsapp.com/LY7LFGdLBhj1lzPIltvLkG

PAS DE COMENTAIRES