# ECUATORIAL-GUINEA-TV/ LA GUINEE EQUATORIALE EST UN FAROUCHE PANAFRICANISTE QUI VEUT PAR-DESSUS TOUT QUE LE CONTINENT SE DEVELOPPE SANS LE NEOCOLONIALISME (ZOOM AFRIQUE)

0
50

https://vimeo.com/582688436
(séquence GUINEE EQUATORIALE du magazine de 7’57 à 12’53)

Sur le ZOOM AFRIQUE de PRESS TV du 3 août 2021 …
« LA GUINEE EQUATORIALE : MALABO NEUTRALISE PARIS ! »

« Comme toujours, les contradictions affluent dans les médias mainstream et chez les officiels français.
L’atterrissage « sans autorisation » d’un hélicoptère de l’armée française le 27 juillet dernier dans la ville de Bata en a étonné plus d’un, d’autant que cet « incident » est intervenu au lendemain de la condamnation en France dans l’affaire des « biens mal acquis », du vice-président de la République de Guinée équatoriale Teodoro Obiang Mangue. Cela dit, cette arrestation n’avait rien à voir avec le verdict loufoque du procès des biens dits « mal acquis » lancé par la France.

L’ambassadeur de France en Guinée équatoriale, Olivier Brochenin a fait ces déclarations : « Cet incident, je le regrette. Il a eu lieu en raison de deux erreurs techniques de notre part, et il faut le reconnaître parce qu’on fait des erreurs. Nous avons la chance de disposer d’une autorisation annuelle de survol. C’est un honneur et un geste d’amitié que nous fait la Guinée équatoriale. Mais cette autorisation prévoit qu’il faut notifier 72 heures avant l’atterrissage. Pour des raisons de mauvaise organisation, cette notification n’a pas eu lieu. Il y a eu une deuxième erreur : l’autorisation dont nous disposons, et qui est là pour permettre à nos forces de sécurité de coopérer justement, cette autorisation est pour un certain nombre d’aéronefs identifiés avec des numéros », a déclaré l’ambassadeur de France. Dans la foulée, le diplomate français a présenté ses « excuses au gouvernement et aux autorités de Guinée équatoriale, si jamais ces erreurs ont suscité des malentendus » permettant de libérer les six militaires ainsi que l’appareil qui avait été immobilisé.

L’ATTERRISSAGE DE CET HELICOPTERE MILITAIRE AVAIT RAVIVE DES TENSIONS ENTRE PARIS ET MALABO

D’autant que les six militaires français qui se trouvaient à bord de l’appareil avaient été interpellés. Après avoir procédé à l’immobilisation de l’appareil, le gouvernement équato-guinéen avait notamment indiqué que « cet hélicoptère n’avait pas l’autorisation pour survoler l’espace aérien de la Guinée équatoriale et encore moins pour atterrir à l’aéroport de Bata ». Il ressort que l’armée française a pris arbitrairement la liberté d’atterrir « violant systématiquement la frontière étatique de la Guinée équatoriale » ce qui constitue « une violation grave des normes internationales de l’aéronautique, une provocation directe et une attaque contre la sécurité nationale ».

Les pilotes ont également menti aux autorités de l’aviation en affirmant qu’ils disposaient d’autorisation, une thèse réfutée par la Guinée équatoriale, précisant qu’aucun aéronef de l’armée française ne figure dans la liste du ministère de l’Aviation civile pour survoler l’espace aérien équato-guinéen. À en croire les autorités françaises, « pour des raisons techniques, l’hélicoptère qui était identifié sur cette liste a dû bénéficier de réparations et c’est un autre hélicoptère qui s’est présenté à Bata. Et c’était un hélicoptère dont l’identification ne figurait pas sur la liste d’autorisation ».

CERTES, CET EVENEMENT A EU LIEU LE LENDEMAIN DU VERDICT PRONONCE PAR PARIS CONDAMNANT LE VICE-PRESIDENT EQUATO-GUINEEN DANS L’AFFAIRE DITE DES BIENS MAL ACQUIS.

Les médias mainstream se sont empressés de noyer le poisson en tentant de faire croire à une riposte de Malabo. Mais ce n’est pas le cas. La Guinée équatoriale a toujours représenté un pilier panafricaniste et anti-impérialiste sur le continent africain. Et ce genre d’exaction provenant des militaires français, qui pour rappel sont considérés comme des troupes d’occupation en Afrique, est assez fréquente en Afrique. Et Malabo est là pour rappeler que ces militaires ne sont pas en terrain conquis ni dans une de leur colonie.

Mais outre ce rappel à la France et à ses alliés, Malabo a également montré qu’il est prêt à faire face à certaines tentatives de déstabilisation du pays ou encore des tentatives de coup d’État que Malabo a déjà auparavant contré avec succès. Car il faut également rappeler que dans le contexte actuel en Afrique, et les tentatives d’assassinats de chef d’État comme celle du président de Madagascar l’atterrissage de cet hélicoptère français, justement le lendemain du procès des BMA à Paris, n’est peut-être pas si anodin que cela. Planifiait-il quelque chose contre le gouvernement équato-guinéen ? On ne pourrait le savoir vu que Malabo a bloqué l’Élysée.

QUOI QU’IL EN SOIT, LA GUINEE EQUATORIALE EST UN FAROUCHE PANAFRICANISTE QUI VEUT PAR-DESSUS TOUT QUE LE CONTINENT SE DEVELOPPE SANS LE NEOCOLONIALISME

Elle prône les alliances d’égal à égal comme les relations qu’elle entretient avec le bloc de l’Est comme l’Iran ou encore la Russie. Ce qui est pour déplaire aux pays occidentaux, mais Malabo rappelle toujours que le pays et le continent sont souverains et que ce n’est pas l’Occident qui doit décider de l’avenir du continent africain, mais bien les Africains eux-mêmes. »
________________________

* WebTV
LA VOIX DE LA GUINEE EQUATORIALE
(Editée par PANAFRICOM) :
http://www.lavoixdelaguineeequatoriale.tv/
* ECUATORIAL GUINEA TV
https://vimeo.com/ecuatorialguineatv
* Page officielle
THE VOICE OF ECUATORIAL GUINEA
https://www.facebook.com/ecuatorial.guinea/
* PRESIDENT OBIANG NGUEMA MBASOGO
Official Panafrican Fan Club
https://www.facebook.com/groups/obiangnguemambasogo.fanclub/

PAS DE COMENTAIRES