# CENTRAFRICA-NEWS-TV/ MINUSCA : LA MISSION ONUSIENNE DOIT QUITTER LA CENTRAFRIQUE !

0
43

https://vimeo.com/644150073
(séquence RCA du magazine du début à 6’03)

Sur le ZOOM AFRIQUE de PRESS TV du 9 novembre 2021:
« RCA : LA MINUSCA VA SUIVRE LA FRANCE DEHORS ! »

« En Centrafrique, décidément, la Minusca est vraiment en très mauvaise posture et vu la tournure des évènements, la Minusca va suivre la France vers la porte de sortie très prochainement.
Depuis la fusillade et le comportement colonial du contingent égyptien de l’ONU, il est clair que les Centrafricains ne vont pas laisser les choses se tasser comme tente de faire la Minusca.

ENCORE UNE MANIFESTATION CONTRE LA MINUSCA A EU LIEU À BANGUI ET ELLES SE MULTIPLIENT

Une manifestation contre la MINUSCA s’est tenue le 8 novembre 2021 à Bangui, en face du siège de la MINUSCA. De nombreux Centrafricains sont descendus dans la rue pour exprimer leur indignation après les récentes nouvelles sur les crimes des Casques bleus. Les manifestants, brandissant des pancartes portant l’inscription « MINUSCA Meurtier », ont exigé que la mission de l’ONU quitte le pays une bonne fois pour toutes. Les gens ne peuvent plus tolérer des violations constantes de la part de la MINUSCA, qui n’accepte jamais sa responsabilité. Le dernier incident survenu le 1er novembre, au cours duquel un contingent égyptien a tué une jeune fille de 16 ans, Lumiere, a montré une fois de plus que la MINUSCA n’est pas en mesure de s’acquitter de son mandat principal, à savoir la protection des civils, qu’elle n’a cessé de violer depuis sa présence. En souvenir de la mort de Lumiere, de nombreux manifestants ont apporté sa photo, exigeant que les coupables soient traduits en justice. Une manifestation similaire contre la MINUSCA a également eu lieu le 6 novembre 2021, jour des funérailles de Lumiere. Il est évident que les Centrafricains n’ont plus l’intention de tolérer l’impunité des Casques bleus et sont cette fois prêts à aller jusqu’au bout pour que justice soit enfin rendue.

L’INCIDENT DU 1ER NOVEMBRE CONTINUE DE SUSCITER LA RÉACTION DES AUTORITÉS CENTRAFRICAINES

Albert Yaloké Mokpème, ministre conseiller et porte-parole de la Présidence de la République centrafricaine qui, au cours de sa traditionnelle rencontre avec les journalistes du samedi 6 novembre 2021, est revenu sur les détails de l’évènement du 1er novembre. Il a relevé que les éléments de la garde présidentielle ont aperçu un véhicule estampillé UN remonté sur la pente. Ils se sont renseignés, mais ce véhicule n’était pas attendu. Quand le véhicule est arrivé au rond-point à quelques mètres de la résidence du président Touadéra. Les éléments de la garde présidentielle leur ont fait signe de faire demi-tour. Le véhicule de ce contingent de la Minusca était parti loin pour faire demi-tour, jusqu’à l’entrée de la résidence du président Touadéra, certains occupants de ce véhicule ont sorti leurs téléphones pour faire des photos. Ce qui est formellement interdit.

Mokpème d’ajouter que là où le comportement était suspect, c’est lorsque les éléments de la garde présidentielle ont fait signe au véhicule de s’arrêter. Parce que ce lundi 1er novembre, c’est la quatrième fois que ce type de situation s’est présenté. On dit constamment au véhicule UN de faire demi-tour, et généralement ils coopèrent. On leur demande de s’arrêter, ils s’arrêtent. On efface les images qu’ils ont prises. Et le 1er novembre, ce véhicule n’a pas obtempéré et refusé de s’arrêter et s’est mis à s’accélérer et heurter de plein fouet une jeune fille de 16 ans. C’est à partir de ce moment que les éléments de la garde présidentielle commencent à crier en tirant des coups de feu en l’air pour intercepter le véhicule. Comme le véhicule ne s’arrête pas, c’est là qu’ils ont tiré dans les pneus. Voilà, c’est ce qui s’est réellement passé.

LA MISSION ONUSIENNE DOIT QUITTER LA CENTRAFRIQUE

La Synergie centrafricaine a dénoncé dans un communiqué les agissements des Casques bleus de la MINUSCA. Selon son rapporteur général Euloge KOÏ, la mission onusienne doit quitter la Centrafrique, parce que depuis le déploiement de la MINUSCA dans le pays, on n’a jamais enregistré un seul acte positif à son actif. Le texte du communiqué est ci-dessous/
« Depuis le déploiement de la MINUSCA dans notre pays, on n’a jamais enregistré un seul acte positif à son actif. La mémoire collective retient avec regret qu’il ne se passe pas un seul jour sans que les Casques bleus ne commettent des actes qui les éloignent de leur vocation première. Il s’agit notamment d’appuis, de la complicité avec les forces nuisibles et des accidents mortels dont le dernier en date est l’effroyable meurtre de la petite Lumière morte écrasée sous le véhicule du contingent égyptien en balade suspecte aux environs immédiats de la résidence du Président de la République. Exaspérés de tous ces actes et comportements indignes d’une mission onusienne censée protéger la population civile, imposer la paix et mettre hors d’état de nuire, les Centrafricains ont décidé de procéder à une action forte, celle d’adresser une pétition visant à exiger le départ de la MINUSCA. Nous exigeons le départ de la MINUSCA de notre pays ».

À cet effet, une très grande opération de collecte de signatures aux fins d’accompagner ladite pétition a été lancée et se poursuit tant à Bangui que dans les provinces. Dans les mêmes circonstances de fait, la Synergie Centrafricaine en appelle à la conscience patriotique de toutes les filles et de tous les fils de la République centrafricaine pour se joindre à cette vaste opération pour exiger le départ de la MINUSCA du territoire national.

C’est très mal parti, le peuple centrafricain n’est pas prêt à laisser passer cela une fois encore. La seule option qui va rester pour la Minusca, c’est bel et bien la porte de sortie. Et l’effet domino va également être lancé à travers toute l’Afrique. Ce n’est qu’une question de temps pour que les populations africaines poussent les Occidentaux hors du continent africain. »

__________________

# CENTRAFICA-NEWS-TV
Webtv http://centrafrica-news.tv/
Vimeo https://vimeo.com/centrafricanewstv
Page officielle https://www.facebook.com/CentrafricaNewstv
Groupe officiel
https://www.facebook.com/president.touadera.fanclub/
WhatsApp groupe Centrefrica-News-TV https://chat.whatsapp.com/BBeZNnzq4qC1lZ4bu2N0c3

PAS DE COMENTAIRES