# CENTRAFRICA-NEWS. TV/ L’ONU TENTE DE PROFITER DES ELECTIONS POUR REPRENDRE UNE PLACE AU SEIN DU PAYS (ZOOM AFRIQUE 04 10 2020)

0
73

La vidéo sur : https://vimeo.com/464816035 
(Séquence RCA du magazine de 5’26 à 9’26)

PRESS TV sur son ZOOM AFRIQUE quotidien de ce 4 octobre 2019 :
L’ONU TENTE DE PROFITER DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES POUR REPRENDRE UNE PLACE AU SEIN DU PAYS

« Centrafrique : nouveau plan onusien pour d’implanter dans le pays ?
En Centrafrique, l’ONU tente de profiter des élections présidentielles pour reprendre une place au sein du pays. Après avoir lourdement reculé suite à la réticence de la population et aussi suite au choix qu’a fait le président centrafricain Faustin Archange Touadera, à faire entrer la Russie dans le pays pour des partenariats gagnant-gagnant, l’ONU continue de décrire une situation sécuritaire du pays prétendant que la Centrafrique a absolument besoin d’elle pour rétablir la sécurité sur l’ensemble du territoire. Pour Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, « l’un des objectifs fondamentaux est le retour de l’État sur tout le territoire ».

C’est exactement le principal objectif du gouvernement de Bangui et de la population. Cette même instance internationale a renouvelé d’un an l’embargo sur les armes envers la Centrafrique, alors que la principale voie de sécurisation est le réarmement des forces armées centrafricaines.

Cela dit, l’ONU a tout de même un autre objectif, outre le fait de vouloir que le pays n’éclate pas et ne se divise pas. C’est bien le fait de vouloir étendre ses positions au sein du pays. Et pour cause, à travers des ONG, l’instance internationale voudrait placer des antennes de relais dans différents endroits du pays et tout ceci aux frais de la princesse. Une unité mixte d’intervention rapide et de répression des violences à caractère sexuelles a été mise en place en 2017 avec des partenaires internationaux et surtout onusiens, mais sur budget gouvernemental.

LE PIRE DANS TOUT CELA, C’EST QUE C’EST CETTE MEME INSTANCE INTERNATIONALE QUI A ETOUFFE LES DIFFERENTES AFFAIRES DE VIOLS ET DE VIOLENCE FAITE SUR DES CENTRAFRICAINES ET DES MINEURS DE L’ARMEE FRANÇAISE SUR LE TERRITOIRE CENTRAFRICAIN.

Aucune des plaintes n’a été suivie. Le journal Le Monde (fiancé par Georges Sorös et Bill Gates) a tenté de masquer ces violences sexuelles en accusant les soldats de l’ONU d’origine africaine. Mais la réalité est tout autre. Révélées en 2015, les accusations de viols sur mineurs avaient terni la réputation de l’armée française, déployée dans le pays sous l’égide de l’ONU. Les autorités centrafricaines ont déploré, samedi 20 janvier 2018, la décision de la justice française de prononcer un non-lieu dans l’affaire des violences sexuelles commises par des soldats français de l’opération « Sangaris » entre 2013 et 2014 sur des enfants mineurs en Centrafrique. « J’aurais pensé qu’on devrait aller un peu plus loin (…). On parle de cela comme s’il s’agissait de biens matériels, alors que ce sont des enfants centrafricains sur qui ont été commis des abus, a déclaré Ange Maxime Kazagui, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement à la radio d’État. J’entends que la société civile et des avocats veulent se pourvoir en cassation. J’espère que les choses vont aller un peu plus loin. » Après des accusations de viols d’enfants en Centrafrique visant des militaires français, la justice française a écarté la perspective d’un procès au terme d’une enquête délicate qui laisse des questions en suspens et des parties civiles déçues. Conformément aux réquisitions du parquet de Paris, les juges d’instruction ont rendu mi-janvier un non-lieu dans ce dossier clos sans aucune inculpation, faute de « charges suffisantes » selon l’ordonnance dont les médias mainstream ont eu connaissance.

Ce qui laisse à penser que l’ONU ou encore la France ne s’intéressent guère au sort des Centrafricains. Le but de cette nouvelle manœuvre onusienne et française serait d’installer de nouvelles antennes sur le territoire. D’ailleurs, ce sont les prétendues zones de conflit qui sont visées. Concernant la RCA, la France fonctionne sous l’égide de l’ONU. La manœuvre est certes sournoise, mais ce sont malheureusement des pratiques courantes sur le continent africain. Ce qui fait que les Centrafricains ne sont pas dupes. Ce qu’ils veulent, c’est principalement de rester uni à leur gouvernement afin que la paix et la sérénité s’installent une bonne fois pour toutes.

___________________________

# SUIVEZ ‘CENTRAFRICA-NEWS-TV’ :
LE NOUVEAU PORTAIL DE L’ACTUALITE EN CENTRAFRIQUE !
* Sur le Net, la Webtv CENTRAFRICA-NEWS.TV :
http://www.centrafrica-news.tv
* Sur Vimeo, notre chaîne CENTRAFRICA-NEWS.TV :
https://vimeo.com/centrafricanewstv
* Sur les Réseaux sociaux :
Page officielle de la WebTV @CentrafricaNewstv sur
https://www.facebook.com/pg/CentrafricaNewstv
President Faustin Archange Touadera Panafrican Fanclub
https://www.facebook.com/president.touadera.fanclub/

PAS DE COMENTAIRES